Quand Harry Potter rencontre l’IA ça donne quoi ?

Artificial Intelligence
NLP
November 06, 2019 - 6 min read

Theobald Le louarn

Founder @Cobbaï
Que peut on attendre de l’intelligence artificielle quand il s’agit d’analyser du texte ? Le NLP (natural language processing) est une discipline à part entière du monde de l’IA avec comme  but ultime : comprendre le langage humain et toutes ses subtilités. 

Alors sans vraiment pousser l’analyse très loin et sans l’avoir spécifiquement entraîné, on a demandé à Cobb, l’intelligence artificielle de Cobbaï, de lire un texte que tout le monde connaît:  la fameuse saga Harry Potter en version originale.

Que va-t-il en tirer ? Va-t-il comprendre une histoire totalement différente de nous lecteurs humains ?

Les premiers ajustements


Avant de se lancer dans l’analyse de la saga, on va vérifier que Cobb n’est pas à côté de la plaque lorsqu’on lui demande de nous analyser le premier tome - “Harry Potter and the Philosopher's Stone”. 

Que fait Cobb en pratique ? 

Il va analyser le texte pour comprendre le choix des mots employés et donc le contexte associé. En construisant cette compréhension, il peut dégager le sens des différentes phrases et donc les concepts qui s’y raccrochent. 

Mais comment Cobb va-t-il nous expliquer les concepts? Ce n’est qu’une IA après tout...

Pour chacun des concepts, l’IA va nous donner une liste de mots qu’elle juge représentatifs d’un concept. Ces mots sont à interprétés les uns avec les autres pour que la thématique se révèle. Il ne faut donc surtout pas analyser les mots seuls à seuls pour comprendre les concepts identifiés par Cobb.

Quels résultats pour ce premier test ?

Analyse préliminaire d'Harry Potter à l'école des sorciers

Cobb propose dix thématiques principales rencontrées dans le premier livre. Sans surprise, Harry est présent presque partout. Ca tombe bien, il est le personnage principal.

Quand on analyse la plupart des thématiques, il devient clair qu’elles font référence à un épisode de l’histoire (topic 7 : recherche de la pierre philosophale) ou alors à un concept important dans le livre (topic 10 : le famille moldu d’Harry)

En revanche, Cobb semble être à côté de la plaque pour les autres thématiques ! En effet, si on jette un coup d’oeil rapide aux thèmes 1,2,4 et 6, on pourrait les croire beaucoup trop abstraits et seulement composés de mots usuels (head, eyes, hears, sit, face, front…).

En réalité, Cobb ne se trompe pas tant que ça. En effet,  si on regarde plus attentivement, on retrouve fortement les champs lexicaux propres à la description. Harry Potter étant un livre pour enfant, il est donc tout naturel qu’une description simple du monde magique soit omniprésente (surtout dans un premier livre). C’est donc sans surprises que le texte est composé de descriptions simples de personnages (visages, émotions, parties du corps etc..) et d’endroits dans lesquels ils évoluent (pièce à vivre, grande salle, couloirs etc..)

En résumé, le tome 1 d'Harry Potter met l'accent sur la description d'un nouvel univers à destination d'un public jeune.

Que se passe-t-il maintenant si on demande à Cobb de faire abstraction des concepts suivants: 
  • le nom du personnage principal : harry
  • les parties du corps humains: ex: hear, hears, eye, eyes, hand, hands, face, faces, head, heads, foot, footsteps...
  • les noms ou verbes pour décrire un espace : ex :  floor, front, sit, turn, door, back, open...

Cette fois il nous propose 12 thématiques dont la récurrence est plus ou moins forte dans le livre. Un extrait des mots les plus impactants sont présentées ci-dessous. Pour interpréter les résultats, un comité de fan d’Harry Potter a été réuni.


Analyse des thèmes principaux dans Harry Potter à l'école des sorciers

Le monde magique d’Harry Potter


Voyons voir ce que Cobb pense de l’oeuvre dans son ensemble. Pour cela on lui a fait lire d’un seul coup les 7 volumes dans leurs versions originales. 

Si vous voulez que Cobb ne soit pas le seul à faire faire fonctionner ses méninges, vous pouvez prendre 1 min pour vous replonger dans votre pensine personnelle et rassembler vos souvenirs sur la saga :
  • Que se passe-t-il dans Harry Potter? 
  • Quelles sont les thématiques abordées? 
  • Qu’en avez vous tiré?
Bref, quel résultat obtenez vous en listant de votre côté les 10 grandes thématiques majeures de cette saga.

Là encore, en quelque seconde, sans l’avoir spécifiquement entrainé à comprendre la littérature jeunesse ou les mondes magiques, Cobb nous propose 12 thèmes majeurs.

Analyse des thèmes principaux dans la saga Harry Potter



L’évolution d’Harry et de ses lecteurs


On peut aller encore plus loin en utilisant les résultats de Cobb. En interprétant ses données,  on a pu valider une des nombreuses analyses existantes: 

“Si Harry Potter a été un si grand succès c’est parce qu’il a grandi en même temps que ses lecteurs”

Entre la sortie du premier tome (1997) et le dernier (2007), il s’est écoulé 10 ans. Quand le petit Antoine a commencé à lire Harry Potter, il avait 9 ans. Quand il terminait de lire le dernier tome, il en avait donc presque 20.  Alors comment expliquer qu’Antoine et la plupart de ses copains ont attendu tout ce temps de recevoir un hibou leur annonçant leur admission à Poudlard ?

Cobb nous apprends que J.K Rowling aborde des thèmes de plus en plus adulte au fur et à mesure que ses lecteurs eux-même grandissent.

En effet, lorsqu’on observe l’évolution des thèmes abordés dans la saga on se rend compte

Evolution de l'importance des principaux thèmes dans Harry Potter

Et oui Harry Potter au fil de la saga perd son caractère enchanteur pour s’intéresser à des problématiques plus matures: la mort, l’affrontement entre les forces obscures et celles du bien, la ségrégation entre moldus et magiciens. 

Si au début Harry est plein de candeur, à la fin il est confronté à des choix complexes dans un monde devenu de plus en plus sombre. Un dur retour à la réalité!

Comment aller plus loin ?


Mais comment doper Cobb pour qu’il soit plus performant ?

Il existe en réalité une solution : le faire apprendre ! Alors oui d’une certaine manière, on pourrait lui apprendre la magie et lui donner des cours de fourchelangue. En effet, pour qu’une IA soit plus performante il faut la spécialiser dans le domaine dans lequel elle sera utilisée. En lui faisant lire tout un corpus de livres sur la magie, Cobb apprendrait à maîtriser les codes de ce milieu et ses analyses n’en seraient que plus raffinées.  

Cobbaï travaille essentiellement avec les moldus, mais son IA pourrait vous sembler magique. En la déployant dans des industries différentes (aéronautique, spatiale, navale, automobiles..) Cobb développe une véritable expertise sectorielle. Besoin d’un coup de baguette magique ? 


10 points pour Cobbaï



By submitting your email, you accept to receive our last blog's articles by email and you take note of our privacy policy

At any moment, you can unsubscribe thanks to unsubscribe links or by contacting us at contact@cobbai.com

Contact

Languages

Copyright 2019 Cobbai. All rights reserved